Pour un Rendez-vous,

Veuillez contacter le 221.77.585.36.56

  • Twitter - White Circle
  • Facebook - White Circle
  • LinkedIn - White Circle
  • Google+ - White Circle
  • RSS - White Circle

CONTACT +221-77-585-36-56

Névralgie du Trijumeau


Comment soigne-t-on la Névralgie du Trijumeau ?


La Névralgie du Trijumeau est une inflammation ou une compression du nerf trijumeau qui correspond à un nerf qui passe au niveau de la moitié de la face et qui se divise en trois branches. La névralgie du Trijumeau provoque une décharge électrique ressentie au niveau de la face, du cuir chevelu, du front, du nez, des mâchoires et des gencives.

Egalement appelée tic douloureux, la névralgie du trijumeau fait partie des douleurs les plus intenses que l’on connaisse.


Il est aujourd’hui difficile d’établir les causes exactes de la névralgie du trijumeau. Parfois, c'est un acte banal qui déclenche la crise, comme le fait de se brosser les dents, de boire ou de mastiquer ses aliments, de se raser ou encore de sourire. Et dans bien des cas, les douleurs faciales résultent d‘une lésion ou d’une irritation de la racine du cinquième nerf crânien, appelé nerf trijumeau. Ces douleurs peuvent aussi être secondaires à une compression du nerf (par un vaisseau ou par une tumeur), mais dans un moindre cas.


La Névralgie du Trijumeau présente en général plusieurs types de symptômes dont principalement des douleurs :

  • Faciales : le patient souffre de crises aiguës au niveau d’une partie de la face;

  • Des dents, des mâchoires et des articulations de la mâchoire ;

  • Des oreilles, du nez et de la gorge ;

  • Des yeux ;

  • Des céphalées (maux de tête).


La névralgie du Trijumeau est une affection rare dont la prévalence est de 1,5/1000 habitants. Elle touche avant tout des sujets âgés de plus de 50 ans et souffrant d’hypertension artérielle. Elle a une prépondérance féminine (trois femmes pour deux hommes).


Comme toutes les névralgies, celle du trijumeau ne doit pas être prise à la légère car tout en nuisant le quotidien du malade, elle peut rapidement devenir chronique en cas de retard du traitement. Ainsi, pour apporter un certain confort au patient, il est quelquefois nécessaire de :

  • Rester calme, relaxer et bien respirer ;

  • Ne pas bouger le visage ;

  • Protéger la zone sensible afin de réduire au maximum la douleur.




Ce que dit l’Etiopathie :


La vision unique de l’étiopathe face à la maladie, lui permet d’être des plus efficaces. En effet, son but est d’annuler les récidives et la chronicité de la maladie, en travaillant sur la cause directement (Etio= cause, pathos= maladie).


C'est une pathologie difficile à traiter habituellement. Souvent les patients arrivent avec une multitude d'examen, sans avoir pu trouver de soulagement certain à leur souffrance. Dans une majorité des cas, l'étiopathie, à la différence des autres activités médicales, trouve l'origine causale de cette névralgie dans une atteinte mécanique. Après avoir exclue tout risque de lésions irréversibles, confirmées par l'intermédiaire d'examens para-cliniques, votre étiopathe utilisera seulement ses mains pour vous soigner. Les réussites sont visibles après 3 à 4 interventions chirurgicales non instrumentales.




Alban Mininno, Etiopathe à Dakar



Pour aller plus loin :

Pierluigi Locchi, Comment soigne l’Etiopathie : les traitements de A à Z, Edition Avenir des Sciences


http://santeweb.ch/santeweb/Maladies/khb.php?Nevralgie_du_trijumeau_nevralgie_faciale&khb_lng_id=2&khb_content_id=14340

http://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=nevralgie_faciale_trijumeau_douleur_visage_pm

http://www.doctissimo.fr/html/sante/encyclopedie/nevralgie-trijumeau.htm

http://sante.canoe.ca/condition/getcondition/nevralgie-essentielle-du-trijumeau

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags