Pour un Rendez-vous,

Veuillez contacter le 221.77.585.36.56

  • Twitter - White Circle
  • Facebook - White Circle
  • LinkedIn - White Circle
  • Google+ - White Circle
  • RSS - White Circle

CONTACT +221-77-585-36-56

Angoisse


Comment soigne-t-on l’Angoisse ?

L'angoisse est un état psychologique voisin de l'anxiété ou de la peur. Elle peut être définie comme une émotion ponctuelle survenant très souvent sous forme de crise. Elle se caractérise par une inquiétude profonde chez la personne, avec un sentiment de malaise physique et psychique.


Les causes d’une crise d’angoisse chez une personne sont à chercher dans plusieurs facteurs. Ainsi, les traumatismes dus à une agression physique, un accident ou un décès d'un proche, les variations hormonales ou encore les troubles psychiatriques sont souvent cités en exemple.


Les signes physiques d’un angoissé sont semblables à ceux d'une personne terrorisée:

  • Sensation d’avoir « l’estomac noué » ;

  • Peur intense et incontrôlée ;

  • Accélération du rythme cardiaque (palpitations, tachycardie) ;

  • Troubles du sommeil etc.


La fréquence des angoisses est fortement corrélée à des facteurs personnels et psychologiques. Des études ont montré que 20 % des femmes et 10 % des hommes, entre 25 et 44 ans, sont victimes de cet état d’angoisse.


Lutter contre l'angoisse est un travail de longue haleine. Il existe cependant des pistes qui vous aideront à vous libérer petit à petit de cet état. Il s'agit de :

  • Développer certaines « habitudes saines » comme le Yoga, la méditation, la détente… ;

  • Suivre des séances de massage en période de crise ;

  • Pratiquer du sport quotidiennement ;

  • Consulter un spécialiste pour vous faire accompagner dans les périodes de crise.




Ce que dit l’Etiopathie :


La vision unique de l’étiopathe face à la maladie, lui permet d’être des plus efficaces. En effet, son but est d’annuler les récidives et la chronicité de la maladie, en travaillant sur la cause directement (Etio= cause, pathos= maladie).

En dehors des cas extrêmes plus liés aux maladies mentales qu’aux états d’angoisse ou d’anxiété communément observés, le traitement chimiothérapique est particulièrement nocif pour les patients concernés du fait de l’état d’accoutumance et de dépendance dans lequel ils vont se trouver placés. Ces malades perdent en outre toute possibilité d’initiative, tout réflexe volontaire, et s’enfoncent dans leur état morbide.

Pourtant, la triade spasmes-angoisse-insomnies est l’un des terrains d’application les plus positifs de l’étiopathie. En normalisant l’équilibre neurovégétatif (perturbé par un ensemble de lésions somatiques) et en faisant disparaître toute trace de déséquilibre vertigineux, on obtient un résultat très constant en quelque huit interventions.

Des techniques abdominales aident en outre à la stimulation de l’état général. La principale difficulté réside en fait dans le processus de désintoxication du malade d’abord traité par les drogues pharmaco-chimiques. Dans les cas traités précocement, le résultat est beaucoup souvent plus rapide (deux ou trois interventions).




Alban Mininno, Etiopathe à Dakar


Pour aller plus loin :

Pierluigi Locchi, Comment soigne l’Etiopathie : les traitements de A à Z, Edition Avenir des Sciences


http://www.allodocteurs.fr/bien-etre-psycho/psycho/anxiete/troubles-anxieux-une-anxiete-envahissante_16233.html

http://www.topsante.com/medecine/psycho/anxiete/vivre-avec/crise-dangoisse-comment-la-surmonter-43001

http://www.santemagazine.fr/crise-d-angoisse-et-si-vous-pensiez-aux-methodes-naturelles-28849.html

http://www.doctissimo.fr/html/psychologie/stress_angoisse/sommaire_angoisse.htm


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags